Ouvrir un album de photo

C’est traverser les années, voire les siècles à la recherche de nos origines, du parfum des moments partagés et des saveurs d’antan !

La magie opère toujours lorsque nous prenons le temps de feuilleter ces pages jaunies qui ont figé tant d’instants fugaces.

Mais que révèlent toutes ces photos issues du passé de ces êtres appartenant à une autre époque que, bien souvent, nous n’avons  pas connus ?

Que pouvons-nous interroger de leur histoire à la vue de ces clichés soigneusement rangés ?

Que racontent-ils de la structure du clan auquel nous appartenons ?

Un scénario unique qui renforce le lien

Qui a pris l’initiative du premier album-photo ? Que voulait montrer l’ancêtre des relations entre les gens ?

À part, bien entendu, le fait de désirer laisser une trace de son passage sur Terre, de valoriser les moments forts de la vie familiale et de figer les êtres chers, les lieux importants et les événements inaltérables sur la pellicule.

Décelons-nous la qualité des affections, les préférences, mais aussi les valeurs familiales saupoudrant les grandes scènes représentées ? Observés à la loupe, des indices apparaissent-ils, pointant les non dits, les secrets trop bien gardés, les menaces larvées, les jalousies et la face cachée des relations prises au piège pour la postérité ?

Un espace puissant qui redéfinit l’inconscient familial

Peu à peu, à force de tourner les pages et de se fixer sur les détails, surgissent des informations jusque-là impensables.

Tiens, telle fille est absente de la photo d’anniversaire qui réunit les enfants autour du grand-père ! Et là, un père qui regarde ailleurs sur la photo montrant sa femme enceinte ! Ou encore une main qui est repoussée alors qu’on pourrait croire distinguer un geste tendre ! De même que cette famille tout sourire sur chaque photo cachant une lourde perte affective !

Quel discours est alors tenu par la famille lorsque les photos sont regardées dans l’intimité ? Que dissimule le clan derrière les poses joyeuses ? Qui protège-t-on de la honte ou du rejet derrière les embrassades figées ? Pourquoi tel lieu est-il surinvesti comme une marque d’appartenance indélébile ?

Quelle atmosphère se dégage de l’ensemble exposé à la vue de tous ? Joie ? Tristesse ? Malaise ? Souffrance ? Pauvreté ? Affection ? Rancœur ?

Quels personnages de l’arbre semblent représentatifs, fiers de porter les couleurs de la famille ?

Vous êtes-vous déjà posé toutes ces questions concernant le passé ? Mais également au moment où vous-même appuyez sur le bouton afin d’immortaliser une scène ?

Un certain reflet du bonheur !

Vous souhaitez en savoir plus ou me consulter ?

Partager l'article

Muriel Pactat

Mes clients me considèrent comme une thérapeute sérieuse et accueillante, émaillant son travail intuitif d’épisodes ludiques qui allègent les aspects émouvants de ses consultations en numérologie, en art-thérapie et en psychogénéalogie.
> En savoir plus